O.V.N.I

4ème de couv.1ère de couv.

En effet on pourrait dire de cet opuscule que c’est un « objet visuel nouvellement imprimé » bien qu’il soit paru en 2014. Puisque c’est un type d’ouvrage suffisamment rare pour être encore considéré comme nouveau, un an après sa sortie.

Ce livre intitulé « Karibya, exhibition tropicale » est une production de Bernard JOUREAU, illustrateur guadeloupéen expérimenté, édité par « le Fonds de Dotation de la Guadeloupe » . Il a 152 pages ponctuées de 3 textes explicatifs (un avertissement et un avant-propos de l’auteur ainsi qu’une préface de Rémy SENNEVILLE) et 3 textes poétiques signés K.B qui « illustrent » 3 images.

Visuellement, dans un style onirique la plupart du temps, nous avons droit à un ensemble d’idées qui nous sont offertes à contempler sous forme de montages infographiques qui mêlent pictogrammes, images en 3D et photos retouchées. L’utilisation récurrente de personnages en 3D et leurs qualités techniques peuvent être diversement perçues selon les illustrations. Mis à part cela, il est à noter deux images – deux vieillards – qui sont les seules illustrations semblant faîtes à partir de vectorisation de photographies anciennes.

De nombreux sujets sont abordés à travers un découpage en 5 parties présentées en sommaire : « Karayib, Kréyol, Kalikita, Kannaval, Ka » .

Le graphiste cherche à nous permettre de jeter un œil à sa propre vision introspective « d’un être profondément antillais, caribéen » (comme indiqué dans la préface). Nous trouvons cette démarche graphique assez revigorante voire salutaire dans un contexte sociale où le monde musical est ostensiblement visible pendant que  l’art visuel peine à se faire entendre (!?). Les artistes visuels dans leur ensemble sont plutôt insidieusement invités à aller se faire voir ailleurs (sans jeu de mots) pour espérer un semblant de reconnaissance. Mais heureusement, l’obligeance de la Vie et la nécessité d’existence qu’elle nous impose autorise la persistance de recherches dans une identité visuelle originale de notre expérience collective guadeloupéenne.

——- Aparté ——-

Dans les textes d’introduction, le graphiste ainsi que l’auteur de sa préface semblent vouloir dédouaner ce travail d’un objectif revendicatif. Si nous avions une chose à déplorer, ce serait bien cela. Car à l’instar de nombreux artistes locaux se sentant obligés de « s’excuser » d’exprimer autre chose que le discours dominant attendu, ils semblent presque vouloir envelopper cette belle création d’une cape estampillée « politiquement correct » pour permettre son existence. Exprimer notre originalité c’est revendiquer notre existence. Et cette existence a nécessairement un lien tout comme un impact sur son environnement biologique et idéologique. Nous pensons que la négation de ce lien « responsable » à notre environnement au profit d’un ordre politique exogène est anti-écologique et antinomique avec l’idée de développement durable que nous impose notre société et les conséquences principalement néfastes de notre mode de vie actuelle.

——- Fin de l’aparté ——-

Nous passons de pages en pages entre des représentations de musiques populaires, de l’architecture mais aussi des objets et des plantes emblématiques, des lieux, des individus stéréotypés ; tout cela dans un déploiement de couleurs et de formes aussi variées qu’exubérantes. Ainsi, sur le fond, l’artiste fait appel à de nombreuses thématiques récurrentes dans les questionnements artistiques locaux actuels dont l’identité est le fil conducteur principal. Ne serait-ce que pour cela, nous trouvons que c’est un livre intéressant pour les jeunes graphistes en quête de principes et repères culturels tout comme pour les amateurs d’images : à regarder, à avoir ou à faire voir…

——-

Plus d’infos et images >

http://fdg.azurewebsites.net/PrettyFDG/JOUREAU.html#prettyPhoto[gallery2]/9/

https://www.youtube.com/watch?v=FUhZjlSh8aA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s